top of page
  • Writer's picturerobin antoine

Comment lâcher prise pour kiffer son massage ?

“Je ne me sens pas à l’aise avec mon corps donc je ne vais pas arrêter de penser et ne pas être détendu pendant la séance, mon cerveau ne s'arrête jamais”


La principale raison qui (vous) empêche d’essayer le massage, c’est la peur de ne pas lâcher prise... souvent liée à un manque de confiance en soi : “Je ne me sens pas à l’aise avec mon corps donc je ne vais pas arrêter de penser et ne pas être détendu pendant la séance”. ` On va essayer de réfléchir à comment pallier ce sentiment tout à fait compréhensible.


Si je te demande de venir chez un inconnu (moi), de te mettre à poil, de t’allonger et de me laisser toucher ce corps (avec lequel tu n’es pas très à l’aise)... et aussi d’arrêter de penser a tes problèmes pour te relaxer... pas toujours facile me diras-tu !

Lâche moi avec ton lâcher prise

Le “lâcher prise” est un peu devenu un mot fourre-tout, un concept aussi vague que le bonheur. Dire à quelqu’un : “détends-toi ou laisse-toi aller” peut être perçu comme une injonction. C’est comme dire “ne pleure pas, ne t’inquiète pas ça va aller, n’aie pas peur”. Si on ressent des tensions, du stress et des peurs, si nos corps réagissent aux “dangers”, c’est pour une raison. Mieux vaut se demander pourquoi on ressent ça ? J’ai ma petite idée :


Pour créer une relation intime de confiance avec son masseur et se détendre, il faut être rassuré, se sentir en sécurité et à l’aise. Comment faire ?

Confiance = sécurité = détente :

  • Choisir un pro qui t’inspire confiance (son site, ses réseaux, sa com, ses avis). Certains seront plus à l’aise avec un masseur qui ne leur plait pas (pour ne pas être tenté et rester focus sur eux-même). On m’a déjà dit que Camille était trop bien gaulé et musclé, et que moi j’étais plus rassurant… (me suis pas vexé, mais presque).

  • Communiquer : certains ont besoin d’entendre la voix du masseur et d’expliciter leurs problèmes et attentes. Ose me dire ce qui te pose problème : timide, pas à l’aise, stressé, des blessures du passé qui te bloquent, des zones que tu n’aimes pas qu’on touche ?

  • Parler avant ou pendant la (1ère) séance est selon moi le meilleur moyen de créer de l’intimité.


Je suis timide !

On va poursuivre avec 3 sujets qui empêchent de lâcher-prise : la timidité, la peur de l’ér3ction et la peur du jugement.

Passer en 5 min de : “on se connait pas” à “on est à poil sur un lit”, ça peut faire peur. Alors sache que :

  • On peut se déshabiller sans se regarder.

  • On peut tamiser au maximum la lumière.

  • Je parle toujours les 10/15 premières minutes de la séance pour faire connaissance.

  • On commence le massage à plat ventre (zizi caché) et par les pieds et jambes (du moins intime au plus intime).

  • Le massage du p3n1s n’arrive qu’en fin de séance, quand (et si) on est à l’aise avec ça.

  • Rien n’est obligatoire, on peut faire un massage sans toucher l’intimité.


Peur de bander ?


J’en ai déjà parlé et j’en reparlerai sans cesse car c’est une question TRES récurrente.

Je te dirais :

  • ON S’EN FOUT !

  • Ne t’excuse jamais d’avoir une ér3ction.

  • Le massage stimule ton corps par le toucher, ta vue (si tu ouvres un peu les yeux), et tes pensées, donc band3r c’est NORMAL.

  • Idem pour une éj_cul_tion (précoce ou non).

  • Chez moi on laisse son corps parler, surtout la 1ère fois (par la suite si tu souhaites t’exercer sur le contrôle c’est possible, mais la 1ère fois, laisse-toi vivre le moment).

  • Plus tu penses à ton ér3ction, moins tu lâches prise (je surprends parfois certains à regarder leur zizi parce qu’il ne sont pas sûrs de bander).

  • Tu as enlevé ta culotte... laisse-moi être pilote.


Peur du jugement ?

Je l’ai déjà dit, c’est agréable de masser une belle plastique, mais on aime surtout les gens propres, sympa et ponctuels.

  • Si on voulait bosser qu’avec des beaux gosses, on ferait un autre métier.

  • J’ai été infirmier et mon rapport au corps est celui d’un soignant.

  • Ça peut paraître niais, mais on a la réelle envie de nous occuper de toi avec amour, positivité et tendresse.

  • Donc la seule personne qui va te juger, c’est toi-même. Tu le fais tout le temps donc accorde-toi une petite pause chez nous.

  • Si tu es timide ou impressionné, dis-toi qu’on est pas la pour se juger, on est tous les 2 des êtres humains, on fait caca tous les matins, notre passage sur cette terre est si bref qu’il serait dommage de ne pas le rendre joyeux.

  • Essaie de relativiser, la vie est courte, les b1t3s sont longues, croquons tout ça a pleine dents.

 

Conseil :

Voici des petites solutions concrètes :

  • Opter pour 1h30 : pour certains les 30 premières minutes servent juste à se détendre donc 1h c’est trop court. D'autres relâchent vite et n’ont pas besoin de plus d’une heure.

  • Respirer : se concentrer sur sa respiration (lente et profonde) pour chasser les pensées parasites dès qu’elles arrivent.

  • Venir sans objectif : on me dit parfois “je veux réussir à faire de l’edging”, “je veux lâcher prise total”, “je veux être moins précoce”. Le mieux la 1ère fois est de venir sans autre attente qu’un massage sympa.

Malgré tout, tu as du mal a te laisser aller ?

  • Ne t’arrête pas à un seul essai, l’intimité se crée et prend du temps à naitre.

  • Le massage n’est peut être pas la voie la plus adaptée pour te relaxer (ou simplement pas le bon masseur pour toi).

  • Le sport, la méditation ou le yoga peuvent aussi mener à un lâcher prise.

  • Parler a un professionnel de santé mentale peut être une bonne idée.


  • RESPIRE !




755 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page