top of page
  • Writer's picturerobin antoine

Puis-je toucher mon masseur ?

Le toucher réciproque en massage tantrique


Quand on me demande :

  • “Je peux te toucher pendant les massages ?" J’aime bien répondre :

  • “Oui tant que c’est doux, mais lors d’un massage, tu me payes pour que je m’occupe de ton corps, tu ne loues pas le mien”. J’adore cette phrase pourtant aujourd’hui, je vais un peu nuancer !

En règle générale, on ne touche pas son masseur, mais dans le cas d’un massage tantrique, sensuel ou érotique, la question de la réciprocité peut se poser. Oui, elle se POSE oralement, avec des mots, ça s’appelle le consentement… c’est simple, facile et clair.


Chaque masseur tantrique a son propre protocole incluant ou non une réciprocité du toucher. Perso, j’aime ce retour de caresses, mais ce n’est pas le cas de tous le monde et se “permettre” de tripoter sous-entend le message suivant : “j’ai payé, t’es à moi”.


Il y a une énorme différence entre :

  • Poser sa main sur un corps dans sa globalité, créer un contact, une connexion, donner une caresse lente et tendre, bon moyen de faire monter et circuler l’énergie et...

  • Un tripotage en mode j’te secoue le kiki pour le faire durcir ou tenter d’enfoncer un doigt dans le uc’ du masseur pour s’exciter (ça m’est arrivé tellement de fois...)


J’aimerais maintenant qu’on se demande : Pourquoi toucher son masseur ? Quelle est l’intention ? S'exciter soi-même ou essayer de chauffer l’autre ? Combler un manque affectif, un besoin de tendresse ? Juste envie de "plus" qu'un massage et tenter sa chance ?



Ma pratique


Quand certains clients ont exprimé l’envie de me toucher, je me suis senti imposteur : me faire payer pour me faire toucher ? C’est moi qui doit travailler sur ton corps non ? Je suis là pour m’occuper de toi ?! Mais j’ai fini par comprendre le sens profond de cette demande...


La caresse réciproque fait aujourd’hui partie intégrante de mes séances tant qu’elle reste respectueuse et agréable pour moi (petit massage gratis, ça me motive). Elle permet de créer un échange rassurant, une réelle connexion, un contact peau à peau, de créer de l’intimité. Ce n’est évidemment pas obligatoire, tu peux rester concentré sur toi, et même rester passif pendant la séance comme dans un massage classique.


L’idée de réciprocité est de (ré)apprendre à toucher lentement avec sensualité, il y a une part d’introspection, on réveille des zones du corps parfois jamais touchées, des réactions, on développe le plaisir d’être touché et celui de toucher l’autre… le plaisir de faire plaisir.

Je vois parfois des gens timides, pas à l’aise avec corps (comme on peut tous l’être à certains moments). Le massage tantrique les aide à se réapproprier des sensations, à comprendre qu’ils ont le droit d’être touché, qu’ils méritent ce plaisir et sont légitimes pour le procurer à l’autre.


Pourquoi ne pas toucher ?


La non réciprocité a un intérêt en tantra. Si tu veux tenter de vivre un orgasme énergétique, mieux vaut fermer les yeux et rester concentré sur toi (sensations, respiration), te laisser aller complètement, dans la réception et non l’action. Cela peut se pratiquer sur table avec un masseur habillé, on sera plutôt sur un massage tantra blanc et spirituel.

La table et les vêtements peuvent être protecteurs et utilisé par les pros pour “cadrer” la pratique et éviter les clients qui n’ont pas compris le sens profond du massage proposé et qui cherchent à sexualiser l’échange.


En résumé, demande toi ce que tu cherches réellement et communique tes attentes avec le masseur pour voir si vous êtes sur la même longueur d’onde. Le toucher partagé consenti est une des bases de la pratique du néotantra puisqu’il permet un réel échange d’énergie et une connexion intime forte.

Toucher, c’est aussi laisser son corps s’exprimer de façon spontanée, intuitive, se laisser aller au partage et s’autoriser à prendre ce que la vie nous offre sans se_ualisé la caresse.

Alors touchons-nous !




319 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page